Nos Amis les Animaux

Partager l'amour des animaux, le respect de l'environnement, échange
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» mes quatre minous
Sam 8 Déc - 12:11 par lolote

» bonjour
Sam 8 Déc - 12:01 par lolote

» quelques photos de chatons devenus adultes
Sam 30 Juin - 8:43 par filou

» c'est horrible !!!
Ven 29 Juin - 23:27 par filou

» Une petite nouvelle
Ven 29 Juin - 23:21 par filou

» Bonjour ! moi c'est maëlle
Ven 29 Juin - 23:17 par filou

» Agir pour améliorer notre monde.
Mer 30 Mai - 14:01 par vivelebonheur

» fibrosarcome
Ven 25 Mai - 22:04 par Quesalva

» présentation
Ven 25 Mai - 21:49 par Quesalva

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Allez visiter ces liens, ils sont tous à découvrir!
Le Coin des Amis un site à découvrir! Allez le consulter!
Le Berger Allemandun forum pour les passionnés des Berger Allemand.
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Ayez toujours l'alarme à l'oeil !

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 44
Localisation : dans le Cher (18)
Emploi : Emploi Vie Scolaire
Loisirs : lecture-animaux
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Ayez toujours l'alarme à l'oeil !   Lun 24 Sep - 23:31

Un animal ne peut vous faire comprendre qu'il se sent mal, mais un comportement inhabituel ou certains symptômes en disent long.
A condition de savoir décrypter...

Parfois, la gravité de la situation est évidente, parce que vous avez vu l'accident se produire (chute d'un étage, accident de la voie publique...) ou parce que vous avez surpris votre animal en train d'ingurgiter un produit toxique.
Mais, le plus souvent, rien ne vous a préparé à l'urgence.
Vous avez quitté quelques heures plus tôt un animal apparemment en bonne santé et vous le retrouvez plutôt "bizarre" le matin au réveil ou en rentrant du travail.
Il ne s'agit pas de paniquer au moindre changement d'humeur, mais de savoir déceler et interpréter des signes qui ne sont pas toujours flagrants et qui doivent pourtant vous alerter.


Avec un chien

S'il reste dans son coin, s'il ne vient pas vous faire la fête ou refuse de manger, ne prenez pas son attitude pour de la mauvaise humeur, c'est plus sûrement le signe qu'il souffre.
Idem s'il fait preuve d'une agitation inhabituelle, ne tenant plus en place.
Ou encore s'il se montre anormalement agressif.
Une douleur aiguë n'est pas forcément synonyme de danger de mort, mais, étant donné qu'on ne peut pas écarter une pathologie grave (comme le syndrome dilatation-torsion de l'estomac par exemple), il faut consulter tout de suite.
D'autres symptômes doivent également vous alerter : s'il vomit plus d'une fois, il faut craindre une urgence digestive (comme une occlusion).
Si son coeur bat très vite, on a peut-être affaire à un problème cardiaque.
Enfin, s'il est complètement abattu, il peut s'agir d'une fièvre (plus de 40°C) et donc d'une maladie infectieuse.
Dans toutes ces situations, appelez immédiatement votre vétérinaire en lui décrivant les symptômes observés.

Avec un chat

Le premier réflexe d'un chat qui souffre est de rechercher un endroit tranquille.
Ne pas le voir apparaître aux horaires habituels et retrouver une gamelle intacte sont des signes sérieux.
Plus alarmant encore s'il se montre somnolent et sale : pour ce maniaque de de la propreté, il faut vraiment un problème grave pour se laisser aller !
Il peut s'agir alors d'une insiffisance rénale ou hépatique ou encore d'une infection.
N'attendez surtout pas.

Avec les oiseaux et les petits rongeurs

Leur taille les rend très vulnérables aux maladies infectieuses susceptibles de mettre leur vie endanger en quelques heures.
Consultez en hâte si vous voyez que le petit animal reste prostré, qu'il ne s'alimente plus et respire vite.
Autres mauvais signes : pour un oiseau, plumage ébouriffé, ailes ou queue en position anormale et présence d'excréments ou de sang sur les plumes.
Même diagnostic chez le petit rongeur qui ne fait plus sa toilette et dont le poil se ternit très vite.
Pour éviter les risques de contagion avec des congénères, isolez le malade et désinfectez la cage.


Les conseils du vétérinaire

Beaucoup de vétérinaires se plaignent de recevoir des animaux à qui les maîtres ont donné un antalgique pour calmer sa douleur.
Il faut savoir que même du paracétamol dosé pour bébé peut tuer un chat affaibli et que, dans tous les cas, tout médicament risque d'interagir dangereusement, avec le produit anesthésiant ou le traitement qui peut s'imposer lors de la consultation vétérinaire.
Il est aussi déconseillé de donner à boire (eau ou lait) à l'animal en proie à des vomissements intempestifs, car s'il faut l'opérer d'urgence, mieux vaut qu'il soit à jeun pour éviter tout risque de régurgitation dans les bronches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star.activebb.net
 
Ayez toujours l'alarme à l'oeil !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Amis les Animaux :: Exprimez-vous, nous sommes entre amis :: vie pratique-
Sauter vers: