Nos Amis les Animaux

Partager l'amour des animaux, le respect de l'environnement, échange
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» mes quatre minous
Sam 8 Déc - 12:11 par lolote

» bonjour
Sam 8 Déc - 12:01 par lolote

» quelques photos de chatons devenus adultes
Sam 30 Juin - 8:43 par filou

» c'est horrible !!!
Ven 29 Juin - 23:27 par filou

» Une petite nouvelle
Ven 29 Juin - 23:21 par filou

» Bonjour ! moi c'est maëlle
Ven 29 Juin - 23:17 par filou

» Agir pour améliorer notre monde.
Mer 30 Mai - 14:01 par vivelebonheur

» fibrosarcome
Ven 25 Mai - 22:04 par Quesalva

» présentation
Ven 25 Mai - 21:49 par Quesalva

Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Allez visiter ces liens, ils sont tous à découvrir!
Le Coin des Amis un site à découvrir! Allez le consulter!
Le Berger Allemandun forum pour les passionnés des Berger Allemand.
Tchat Blablaland

Partagez | 
 

 Panser un cheval au pré

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2324
Age : 44
Localisation : dans le Cher (18)
Emploi : Emploi Vie Scolaire
Loisirs : lecture-animaux
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Panser un cheval au pré   Mer 16 Mai - 14:10

A priori, un cheval au pré ne requiert qu'un minimum de soins : comme il vit à l'extérieur, il n'a pas besoin d'être aussi propres que ses congénères vivant à l'écurie, car le suint naturel sécrété par la peau lui est nécessaire pour le protéger des intempéries.

POURQUOI LE PANSAGE ?

Pourquoi faut-il panser les chevaux ?
Après tout,ceux qui vivent à l'état sauvage ne sont jamais nettoyés.
C'est vrai mais la saleté qui les recouvre attire souvent tiques et poux, qui sucent le sang et endommagent la peau.
La pansage est nécessaire à la propreté et à la beauté du cheval.
Il lui procure aussi un certain bien-être en réalisant un véritable massage des muscles superficiels.
Par ailleurs, le brossage permet de détecter les bobos ou les éventuels parasites pouvant être source d'infection.
Un pansage complet assure l'entretien de la robe (parfois couverte de boue), des pieds (où s'accumulent la terre et les petits cailloux), des zones sensibles (yeux, anus) et des crins, qui, au pré, s'emmêlent et s'arrachent facilement.


LE MATERIEL NECESSAIRE

Pour un cheval élevé au pré, l'équipement de base comporte un cure-pied métallique (pour enlever la saleté de l'intérieur des sabots), une brosse dure aux poils assez longs (pour ôter la crasse de l'épiderme et les crins morts), une étrille (pour la boue séchée), 2 éponges (l'une pour la tête, l'autre pour l'anus zt les parties génitales) et un seau d'eau.
Utiliser des éponges de couleurs différentes pour ne pas les confondre.
Vous pouvez ajouter à ce matériel une brosse douce et une brosse dure.
Les brosses douces ont des poils courts et soyeux.
La brosse dure, appelée bouchon, sera utilisée de préférence si le cheval est très sale, ainsi que pour le démêlage des crins.


COMMENT PANSER

Le cheval vivant au pré doit toujours e^tre pansé avant le travail : c'est une question de respect de l'animal, et cela évite de mettre de la boue sur la selle et les parties du harnachement entrant en contact de la peau.
Effectuez le travail de pansage de base chaque jour si possible, été comme hiver, et systématiquement avant de monter votre cheval.
L'opération dure environ 1/2h, mais elle sera plus rapide lorsque vous en aurez pris l'habitude.
Si vous n'avez pas le temps de faire un pansage complet, curez au moins les pieds du cheval et donner un rapide coup de brosse... ou d'éponge humide s'il ya des tâches de purin.

Attachez votre cheval avec un noeud d'attache rapide à défaire.
Si vous êtes dehors, mettez-le face auvent afin que la saleté ne soit pas rabattue vers son corps ou vers votre visage.
Prenez d'abord les pieds, en accordant une attention particulière aux abords et à la lacune médiane de la fouchette.
Avec l'étrille, enlevez toute la saleté collée au cheval.
Prenez la brosse dure et, en travaillant dans le sens du poil, brossez le cheval avec vigueur, mais sans brutalité.
Commencez par la tête et aller vers l'arrière et de haut en bas afin de ne pas salir des endroits déjà propres.
Soyez délicat en nettoyant la tête, pour laquelle il est conseillé d'utiliser la brosse douce.

Le pansage se fait dans l'ordre suivant : tête, côté gauche et dessous de l'encolure, poitrine, inter-ars, épaule, antérieur, dos, côtes, flanc, hanche, passage de sangle, ventre et, enfin postérieur.
Faites la même chose sur le côté droit.
Enlevez toute trace de boue ou de sueur séchées qui risqueraient de former abrasif lors du contact avec le harnachement.


TOUPET, CRINIERE ET QUEUE

Démêler les crins avec la brosse en chiendent, humectée si nécessaire.
Défaites les noeuds rebelle à la main.
Passez à la brosse douce.
Pour brosser la queue, saisissez-la d'une main et passez le bouchon en douceur de haut en bas, en traitant peu de crins à la fois.
Respectez les crins plus courts situés au niveau du couard.

Pour le toupet, utilisez plutôt la brosse douce et commencez près des racines.
Quant à la crinière, basculez-là du côté opposé où elle tombe, pour bien la démêler par-dessous.
Commencez toujours "côté oreilles".


L'EPONGE

Prenez l'éponge "pour la tête", mouillez-là et égouttez-là defaçon qu'elle soit tout juste humide.
Epongez les poussières accumulées autour des yeux, les sécrétions des naseaux, le pourtour des lèvres, en posant une main apaisante sur la tête du cheval.
Prenez ensuite l'éponge " de queue" et nettoyez les organes génitaux et l'entre-cuisses.
par temps froid, séchez les zones épongées avec une vieille serviette afin d'éviter les gerçures.


CHEVAUX MOUILLES

Par temps hmide, il y aura toujous des plaques de boue sur la robe de votre cheval.
Cela n'a pas d'importance, et ne pouvez rien faire, sauf doucher le cheval (ce qui est peu recommandé en hiver).
Ne brossez jamais de la boue humide, vous ne feriez que l'incruster dans le poil.
Séchez d'abord le cheval en le couvrant de paille.

En résumé :

L'équipement

Les instruments essentiel du pansage d'un cheval de pré sont : un cure-pied, une étrille en caoutchouc ou en plastique, un bouchon, 2 éponges (de différentes couleurs pour vous aider à les distinquer), un seau d'eau propre.
Vous pouvez y adjoindre une brosse douce pour la tête, la crinière et la queue.
N'utilisez jamais la brosse dure sur un poil d'hiver, vous enleveriez la graisse naturelle qui protège le cheval du froid et de l'humidité.

Couvrir le cheval

Avant de panser un cheval mouillé, séchez-le en le couvrant de paille, que vous maintiendrez en place à l'aide d'une vieille couverture attachée par un surfaix.
Gardez votre cheval à l'écurie jusqu'à ce qu'il soit sec, pour éviter qu'il n'attrape froid.
Si vous n'avez pas de paille à votre disposition, vous pouvez aussi couvrir votre cheval avec une couverture antitranspiration ou avec une vieille couverture en coton.

Attacher un cheval

Attachez le cheval dans un endroit sûr : écurie, champ clos, pré.
Utillisez un noeud d'attache rapide à défaire en cas d'urgence.
Vous devez pouvoir le dénouer par simple traction sur un brin au cas où le cheval se mettrait à "tirer au renard".
Le point d'attache doit être aussi haut que la tête du cheval afin qu'il ne se prenne pas les membres dans la corde.

1) Passer la corde dans l'anneau d'attache.
2) Passez le bout de la touche pour former un noeud.
3) Serrez le noeud pour attacher le cheval.
4) Passez le bout de la corde dans le noeud, afin que le cheval ne puisse le défaire.

Le pansage

Le pansage ne sert pas seulement à entretenir la forme physique et l'esthétique du cheval.
Il contribue aussi à resserrer les liens entre le cavalier et sa monture.
Loin d'être une corvée, le pansage doit devenir un instant privilégié dans la relation entre l'homme et l'animal.

1) Enlevez systématiquement la boue et les cailloux des sabots en travaillant des talons vers la pince.

2) Assurez-vous que le cheval est face au vent avant de le nettoyer à l'étriller.

3) Finissez le pansage du corps avec le bouchon, en allant de la tête vers la queue.

4) Soulevez doucement la queue et défaites-en les noeuds avec vos doigts ouavec le bouchon.

5) Utilisez la brosse douce pour peigner la queue en ne prenant que quelques crins à la fois.

6) Passez le crinière du côté opposé à son côté naturel, brossez-la en commencçant derrière les oreilles.

7) Avec une éponge humide dont vous aurez retiré l'excédent d'eau, nettoyez les naseaux, les lèvres et les yeux.

Cool Nettoyez l'arrière-main avec une autre éponge, puis séchez la peau avec un chiffon pour éviter les gerçures.
Ne vous placez pas derrière.
Maintenant, vous pouvez monter à cheval.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://star.activebb.net
 
Panser un cheval au pré
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Amis les Animaux :: Nos amis les chevaux :: La santé du cheval-
Sauter vers: